Facebook

Activités

Actions

Théâtre & Publics est une entreprise de Recherche & Développement sur les conditions de la production et de la pratique théâtrale en Fédération Wallonie-Bruxelles

Au point de rencontres entre les recherches, les formations, les expériences pilotes /soutiens aux projets, la conception d’outils et les éditions, dans un va-et-vient continuel entre le terrain et l’étude, entre la pratique et la réflexion, entre l’expérimentation et la conception, une dynamique unique place l’association dans un cercle vertueux au service du théâtre et du cinéma de demain, de leurs professionnels comme de leurs publics :

Le cadre de la recherche-action

Cadre de la recherche-action

Dans la continuité, l’apport fondamental d’un contact étroit avec une formation supérieure d’acteurs, par le biais de pédagogues, et des réalités professionnelles des opérateurs artistiques, par le biais de formateurs (professionnels de terrain), invite Théâtre & Publics à adapter sans cesse sa politique aux réalités les plus actuelles des stagiaires en formation. En effet, tout projet éducatif de formation véhicule une éthique et concrétise une politique. Il est donc porteur nécessairement d’une vision particulière de la société que des individus promeuvent à travers leurs pratiques qui définissent, à leur tour, la politique du projet éducatif de formation. Dans cette logique, les actions que Théâtre & Publics mène avec les stagiaires s’inscrivent dans la perspective de leur insertion professionnelle et de l’autonomie qu’ils trouveront dans un paysage professionnel en acquérant les moyens et le désir de le modifier en profondeur. Ce contact étroit avec le champ de l’enseignement, de la recherche et du monde professionnel positionne Théâtre & Publics également comme un observateur privilégié de la formation artistique en Fédération Wallonie-Bruxelles(FWB) au moment où elle rencontre des obstacles importants qui hypothèquent sa mission de former des professionnels capables d’assurer l’avenir du théâtre et du cinéma dans un cadre de service public, et de talent au moins aussi élevé que celui atteint par leurs prédécesseurs.

Les actions menées par Théâtre & Publics relèvent du champ de « la recherche-action ». Les dispositifs mis en place dans ce champ sont à destination, plus particulièrement, des lauréats diplômés des écoles supérieures artistiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles et des artistes professionnels expérimentés.

Ce champ de « la recherche-action » doit être entendu de manière dynamique et extensive. Il a comme objectif, entre autres, de produire des réflexions à destination des professionnels du secteur du Théâtre (institutions, comédiens, jeunes lauréats, formateurs, pédagogues, chercheurs, responsables politiques, etc.) désireux d’approfondir leurs rôles et de traduire systématiquement leurs connaissances dans des actions de changement. On trouvera regroupées sous cet intitulé des actions :

Dans le cadre de son accréditation, qui concoure à favoriser la professionnalisation des artistes du spectacle vivant en élaborant avec eux les outils de leur autonomie, Théâtre & Publics s’est engagé résolument dans une dialectique qui met en présence « l’acteur en recherche et le chercheur dans l’action ». Ce choix place bel et bien le programme de Théâtre & Publics dans l’univers de la recherche-action et en dresse, dans la foulée, ses limites et ses richesses. En effet, l’organisation et la réalisation d’un tel projet présentent deux écueils : d’une part, les « acteurs » s’empressent de s’engager dans l’action et se soucient peu ou pas de son évaluation. D’autre part, ils visent la transformation de la réalité extérieure par leur volonté et privilégient les effets attendus tout en négligeant les effets « pervers » ou inattendus, essentiellement matérialisés par une pluri-directionnalité des résultats de l’action.

La question de l’évaluation est prise à bras le corps par Théâtre & Publics. En effet, l’étude de la cohérence entre les buts et objectifs et les effets observés nécessite un traitement systématique des données à l’aide d’un appareil d’affinement de la connaissance des phénomènes. Théâtre & Publics doit donc continuer à travailler à incorporer à son action des instruments méthodologiques et d’analyse dans un rapport de simultanéité et d’intériorité. La problématique des effets pervers - qui découle du choix méthodologique d’une part et le fonde d’autre part - conforte Théâtre & Publics dans sa visée d’autonomisation des « acteurs », engagés dans les actions menées, dans le but qu’ils acquièrent un « pouvoir de faire ». En effet, ils devront seuls dénouer ces contradictions, en affinant leur conscientisation et leur implication dans les réalités de terrain pour les transformer et les améliorer.

C’est bien à partir de l’analyse des besoins de l’acteur, en terme de formation et de pratique professionnelle (et bien sûr, l’une renvoie à l’autre) que se sont dégagés les différents champs d’action investis par Théâtre & Publics. Cette analyse, pratiquée de l’intérieur, en prise directe à chaque instant avec la pratique, au cœur même des mouvantes contradictions et des éternels paradoxes de cette pratique, a de façon obstinée été confrontée aux cadres existants en FWB ainsi qu’à ce qui était pratiqué à l’étranger. De cette confrontation se sont construites les diverses propositions de Théâtre & Publics.
Conformément aux méthodes appliquées dans le cadre de la recherche–action, c’est bien l’insatisfaction de départ qui mobilise les réflexions, les projets, les actions entreprises par Théâtre & Publics. Car c’est elle qui justifie les tentatives « d’invention de nouvelles réponses » ou « de nouvelles solutions » pour améliorer les conditions d’exercice du théâtre. C’est à sa source que puisent les expériences qui sont mises en œuvre par l’équipe.

Caractérisée par un florilège de talents et de créativité, l’activité théâtrale en FWB est aussi exposée à diverses difficultés qui sont bien connues de tous les intervenants (artistes, entrepreneurs ou administrateurs des politiques publiques de la culture, observateurs et critiques) et régulièrement évoquées entre eux. Un certain nombre d’entre elles ont été d’ailleurs reprises en tant que priorité dans les conclusions des États généraux de la culture et, sur certains aspects, dans les objectifs fixés par le Fonds social européen.

Théâtre & Publics ne peut réaliser ses actions sans une adhésion et une implication importante d’artistes, de pédagogues, de responsables d’entreprises ou d’institutions culturelles. (Voir partenariat)